Il ressort de cette analyse de l’activité touristique réalisée par l’INE que les nuitées dans les établissements désignés comme auberges ont augmenté de 24,1% au cours des neuf premiers mois de l’année.

Au cours des neuf premiers mois de 2019, les séjours hôteliers au Portugal (82,9% du total) ont augmenté de 2,2%, soit moins que les autres segments, qui ont enregistré une hausse de 14,8% de l’hébergement local (14,3%). 6,8% dans le tourisme rural et le logement (2,9% du total), selon les données les plus récentes fournies par l’Institut national de la statistique (INE).

Dans le segment du logement local, AM Lisboa a concentré 37,3% des nuitées depuis le début de l’année, suivi du Nord (part de 20,9%).

Dans le secteur hôtelier, l’Algarve a représenté 34,8% des nuitées depuis le début de l’année, secondée par AM Lisboa, avec une part de 24,2%.

En ce qui concerne le tourisme rural et le logement, le Nord a concentré 30,5% du nombre total de nuitées au cours des neuf premiers mois de l’année, suivi par Alentejo (24,8%) et Centro (20,2%).

Au niveau des municipalités, Lisbonne, Albufeira et Funchal se sont distinguées dans les hôtels avec des parts respectives de 17,8%, 15,0% et 7,8% de janvier à septembre.

En ce qui concerne les hébergements locaux, Lisbonne et Porto ont représenté respectivement 29,2% et 11,4% du total des nuitées.

En ce qui concerne les nuitées dans une auberge de jeunesse, AM Lisboa concentre depuis janvier 49,5% de l’ensemble du pays, l’accent étant mis sur la commune de Lisbonne (40,1% du total national), ainsi que sur la 7%) et en particulier la municipalité de Porto (16,2% du total national).